Comédien, conteur, musicien

C’est par le théâtre qu’en 1990 Yannick Louis dit Yao commence sa carrière d’artiste : un stage au Théâtre des Ateliers (Lyon) sous la direction du metteur en scène Gilles Chavassieux. Suite à cela il joue dans création de Les Nègres, de Jean Genet, pièce qui connaîtra un grand succès à Paris au Théâtre de l’Alliance Française.

En 1993, il rejoint le TJA (Théâtre des Jeunes Années), pour la création de La Vie Intime de Laura de Clarisse Lispector, mise en scène José Caldas (Biennale du Théâtre Jeune Public (Lyon)), où il reçoit le Prix de l’Interprétation. Le spectacle sera invité au Festival de Théâtre Jeune Public de Rio (Brésil).

Conteur avec son compère Joël Toussaint, il monte un spectacle de Contes et Légendes d’Afrique et de la Caraïbe Twa Fwa Bel Kont. Ils se produisent dans les écoles, hôpitaux, médiathèques, bibliothèques, centres sociaux, musés, festivals (Festival en Beaujolais (Villefranche-sur-Saône), Paroles en Festival (Lyon), Festival Enfance du Monde (Guadeloupe), Festival Les 7 Nuits du Conte (Ardèche), Couleurs Caraïbes (Villefontaine), Boubou’s Festival (Saint-Barthélemy), La Farandole des Contes (La Réunion))

Toujours dans cet esprit d’échange et de mélange culturels, Yao  met sur pied avec Ph. Brosset dit « La Filoche », un conte musical franco-caribéen tout public : Akor et Ténor, texte Valérie Brosset.

Percussionniste-chanteur, il fait partie du groupe Pawalka (Musique Afro-Caraïbe) ayant produit 3 albums ainsi que du duo acoustique Kazanot (Musique Festive Franco-Caraïbe)…