FBarretPhotolook

 

 

 


Dé'grimmoire

tous publics à partir de 8 ans

Les frères Grimm ont collecté dans l’Allemagne du XIXème des contes voyageurs.
Un jour, je me suis retrouvée à l’intérieur de leurs histoires…

Les frères corbeaux, Le pêcheur et sa femme, Les trois langages, Le magicien‐ouistiti...
Les contes voyagent. Et si nous les suivions ?

Avec :
Françoise Barret : conteuse, auteure, comédienne
Crédit photo : Photolook

+++ Télécharger le dossier

Extrait :

« J’adore les livres… Quand je passe devant une librairie, je ne peux pas m’empêcher d’y entrer. Ce matin, la librairie de mon quartier était toute décorée… J’ai tout de suite été attirée par un livre à la couverture bleu nuit, avec des étoiles dessus. Dès que je l’ai pris en main, les étoiles se sont mises à bouger et ont formé un titre : « Jacob et Willem Grimm, contes voyageurs »… Je suis conteuse : ce livre pour moi ! Je l’ouvre et… comment dire…
Il y a des livres qui sont écrits à la première personne, des autobiographies. Par exemple :
« Ce matin je me suis levée, j’avais des pieds de plomb… Pas envie d’aller à l’école… Pourtant il faut bien, je me lève, je pars. Mes pieds sont si lourds que je n’arrive pas à avancer… Sur le bord du chemin des sauterelles, des papillons, des corolles de marguerites à effeuiller… je me penche et… »
Il y a des livres écrits à la troisième personne. Par exemple :
« Il était une fois un roi et une reine qui n’avaient pas d’enfant. Ce soir-là, la reine regarde tristement le coucher de soleil quand elle aperçoit, sur le rebord de la fenêtre un petit lézard. Elle tend la main, et hop ! Elle devient toute petite, monte sur le dos du lézard et file dans une fissure du mur… »
Mais ce livre-là, celui que j’ai trouvé à la librairie, il n’est pas écrit comme ça, il est écrit à la deuxième personne, c'est-à-dire qu’il s’adresse à moi directement :
« Bonjour Françoise, dépêche-toi, tu as une journée extraordinaire à vivre aujourd’hui ! Un spectacle se prépare sur la place du village. Tu ne dois le rater sous aucun prétexte, paies le livre, cours dans la rue. Tu arrives sur la place, tout le monde est déjà assemblé pour assister au spectacle… »

Ainsi commence ma journée, enfin le spectacle : « Dé'grimmoire »… Sur la place, un magicien présente son spectacle, puis il m’invite à l’accompagner : il doit présenter le soir même son spectacle pour l’anniversaire d’une certaine Sophie. Je l’accompagne et en route lui raconte quelques histoires dont les frères Grimm ont collecté une version. Le soir, nous arrivons au château de Sophie : et nous voilà acteurs de la dernière histoire :  le Ouistiti...